Contexte géologique et minéralisation

Sept. 2016 - échantillon de deux tonnes prélevé près de la surface.

Un gîte filonien mésothermal contrôlé par la structure, Granada est situé dans la prolifique ceinture de roches vertes de l'Abitibi, l'une des plus grandes ceintures de roches vertes au monde avec une production historique documentée de 160 millions d'onces d'or et plus encore à venir.

La Faille de Cadillac, un métallotecte important pour la minéralisation aurifère au Québec, traverse la partie nord de la propriété de la mine d'or Granada. Plusieurs indices et mines aurifères sont spatialement associés à la structure régionale de Cadillac. De nombreuses failles subsidiaires à Granada attirent beaucoup d’intérêt, puisqu’elles pourraient avoir servi de conduits perméables pour les fluides minéralisateurs. D’ailleurs, les plus hautes teneurs dans la zone LONG Bars semblent concentrées à proximité de ces structures.

Granada est encaissé dans des roches du Groupe de Timiskaming qui ont subi une altération hydrothermale intense. La propriété couvre principalement des conglomérats polygéniques interlités avec des conglomérats à cailloux porphyriques, des grauwackes et des siltstones-mudstones de la Formation de Granada, orientés est-ouest et inclinés vers le nord.

Or visible dans des échantillons récents.
© 2018 Granada Gold Mine Inc.
All rights reserved.
Disclaimer

Inscrivez-vous aux mises à jour par courriel