Communiqués de Presse

Related Documents

Rouyn-Noranda (Québec) – Granada Gold Mine (TSX-V : GGM) (« Granada Gold » ou la « Société ») annonce que la Société vient de terminer son programme de tranchées sur la propriété Aukeko, immédiatement adjacente à sa propriété aurifère principale, la mine d’or Granada, dans la province de Québec au Canada.

La Société est très heureuse d’annoncer que son équipe d’exploration a terminé la troisième tranchée, totalisant 85 mètres de longueur sur une largeur moyenne d’environ 1,5 mètre, située à 150 mètres à l’est et au sud des deux tranchées précédentes annoncées le 4 juin dernier. Cette tranchée porte le programme total à 365 mètres. De l’échantillonnage en rainures a été effectué à l’aide d’une scie à roche dans les trois tranchées par Technominex de Rouyn-Noranda, sous la supervision de GoldMinds Geoservices. La répartition des échantillons dans les tranchées varie en fonction de la topographie du terrain et de la présence d’eau. En tout, 208 échantillons de tranchées (incluant les blancs et les échantillons de référence) ont été expédiés aux laboratoires ALS à Rouyn-Noranda pour déterminer leur teneur en or par pyroanalyse. Les résultats seront publiés dès qu’ils auront été reçus, validés et interprétés.

« Encore une fois, nous restons très enthousiastes à l’idée d’étendre nos activités d’exploration dans le prolongement latéral vers l’est de notre zone LONG Bars en extension, afin de vérifier le reste des structures minéralisées inexplorées », a déclaré Frank J. Basa, P.Eng., président et chef de la direction de Granada Gold. « Ce sont des secteurs très prometteurs pour la production, ce qui après tout est notre principal objectif. »

À propos d’Aukeko

La mine Aukeko a fait l’objet de travaux d’exploration historiques vers la fin des années 1930, lorsqu’un puits a été foncé jusqu’à 13 mètres de profondeur et d’importantes tranchées ont été excavées en surface. Des travaux de cartographie détaillée à l’époque avaient permis d’identifier plusieurs structures aurifères au sein d’une zone orientée est-ouest de 500 mètres de large, montrant du cisaillement, de l’altération, des veines de quartz ainsi que plusieurs intrusifs porphyriques. La zone de cisaillement Auk, où le puits Aukeko a été foncé et qui a fait l’objet de travaux de décapage et de tranchées à proximité, est d’intérêt particulier. Cette zone a été cartographiée sur une longueur de 1 kilomètre et présente une largeur moyenne de 50 mètres. La zone de cisaillement Auk encaisse la veine Bert, où trois échantillons en vrac ont été prélevés en 1938 à partir d’une tranchée située environ 50-150 mètres à l’est du puits Aukeko, livrant une teneur moyenne de 7,0 onces d’or par tonne (240,0 grammes par tonne) (d’après le dossier public GM52851 du ministère de l’Energie et des Ressources naturelles (MERN)).

La mine d’or Aukeko fait partie d’une structure orientée est-ouest sur la propriété de la mine d’or Granada. Elle est située à 2 kilomètres à l’est de la zone LONG Bars en extension, où plus de 120 000 mètres de forage ont été réalisés jusqu’à présent, en incluant les travaux de forage historiques datant des années 1990. La mine Austin Rouyn est située 1,9 kilomètre plus à l’est. L’étendue latérale potentielle sur la propriété est de 5,5 kilomètres, à partir du sondage le plus à l’ouest situé près des puits historiques de Granada et s’étendant vers l’est jusqu’au puits historique d’Austin Rouyn, où des échantillons choisis prélevés en 1940 ont livré des teneurs allant jusqu’à 6,57 onces d’or par tonne courte (225,2 grammes par tonne). Les échantillons choisis sont sélectionnés et ne sont donc pas nécessairement représentatifs de la minéralisation présente sur la propriété. De plus, il y a deux dykes intrusifs de largeur indéfinie qui recoupent les roches à l’intérieur de cette étendue latérale. L’étendue latérale potentielle est de nature conceptuelle puisqu’il n’y a pas eu suffisamment d’exploration pour définir la pleine longueur du matériel minéralisé et qu’il n’est pas certain que des travaux d’exploration ultérieurs permettront de le faire.

Note : La personne qualifiée a vérifié les données divulguées dans les rapports historiques. Le programme d’exploration envisagé annoncé dans le présent communiqué est le premier effort technique visant à vérifier sur le terrain les renseignements historiques divulgués dans les rapports historiques. Les teneurs et les longueurs n’ont pas été vérifiées et le programme a pour but de valider ces résultats. La végétation qui pousse sur ces sites depuis les années 1930 et 1950 a tout recouvert et aucun échantillon témoin ou carottage n’est disponible.

Personnes qualifiées

Merouane Rachidi, géo., Ph.D., et Claude Bisaillon, ing., de GoldMinds Geoservices Inc., une firme-conseil spécialisée en géologie, environnement et exploitation minière, sont des personnes qualifiées indépendantes conformément aux dispositions du Règlement 43-101; ils ont révisé et approuvé le contenu du présent communiqué.

À propos de Granada Gold Mine Inc.

Granada Gold Mine Inc. développe la propriété aurifère Granada près de Rouyn-Noranda au Québec. La propriété englobe l’ancienne mine d’or de Granada, qui a produit plus de 50 000 onces d’or dans les années 1930, avant qu’un incendie ne détruise les installations en surface. La très prolifique Faille de Cadillac traverse la partie nord de la propriété. Plus de 50 millions d’onces d’or ont été produites au cours du dernier siècle le long de cette faille, qui s’étire de Val-d’Or à Rouyn-Noranda.

Une mise à jour de l’estimation des ressources minérales et un bloc modèle révisé, datés du 30 juin 2017 avec une date d’effet au 16 mai 2017, inclut la première estimation significative de ressources à haute teneur en or découvertes dans des zones en profondeur, immédiatement au nord du gîte exploitable par fosse de la zone LONG Bars.

Une première estimation de ressources souterraines présumées de 10 386 500 tonnes à une teneur de 4,56 g/t Au selon un seuil de coupure de 1,5 g/t (1,5 Moz Au) a été définie sur une étendue latérale de 600 mètres au nord de la découverte initiale à faible profondeur à Granada. Les ressources définies dans la fosse sont estimées à 625 000 onces mesurées à une teneur de 1,14 g/t Au et 182 700 onces indiquées à une teneur de 1,26 g/t Au selon un seuil de coupure de 0,39 g/t Au (807 700 onces M&I à 1,16 g/t Au), ce qui représente une augmentation considérable des estimations du bloc modèle à Granada relativement au bloc modèle de 2012.

La Société a obtenu tous les permis requis pour la première phase d’exploitation minière, le « démarrage graduel »; les travaux de décapage ont d’ailleurs déjà débuté à cet effet. La Société mène aussi une campagne de forage d’exploration en vue d’accroître les ressources minérales sur la propriété. De plus amples renseignements sont disponibles au : www.granadagoldmine.com.

La Société a signé une entente provisoire d’usinage avec Canada Cobalt Works (TSX-V : CCW) visant le traitement, au départ, de 600 000 à 2 000 000 tonnes de matériel minéralisé à une teneur de 4,5 g/t Au. Canada Cobalt Works a retenu les services de la firme d’ingénierie Wood Group pour entreprendre les études nécessaires pour obtenir les permis requis pour installer une usine d’une capacité de 600 tonnes par jour sur le site de l’ancienne mine Castle à Gowganda en Ontario.

Par ailleurs, Granada Gold a sélectionné Ausenco Limited pour entreprendre une étude de faisabilité visant le développement d’une mine en production d’une capacité de 80 000 à 100 000 onces d’or par année sur sa propriété Granada, détenue à 100 % par la Société et située dans la ville de Rouyn-Noranda au Québec.

« Frank J. Basa »

Frank J. Basa, P. Eng.
Président et chef de la direction

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :
Frank J. Basa, P. Eng., président et chef de la direction, au : 1-819-797-4144 ou
Wayne Cheveldayoff, Communications, au : 416-710-2410 ou à l’adresse : waynecheveldayoff@gmail.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué. Ce communiqué peut renfermer des énoncés prospectifs incluant, sans s'y limiter, des commentaires portant sur le calendrier et le contenu des programmes de travaux à venir, les interprétations géologiques, l'obtention de titres de propriété, les procédés potentiels de récupération minérale, etc. Les énoncés prospectifs portent sur des évènements et des conditions futures et par conséquent, impliquent des risques et des incertitudes. Les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats présentement anticipés dans de tels énoncés.

© 2018 Granada Gold Mine Inc.
All rights reserved.
Disclaimer

Inscrivez-vous aux mises à jour par courriel